PIXIL, un projet innovant pour promouvoir la géothermie en France et en Espagne

Barcelone, le 26 août 2020. L'Union européenne, à travers le programme Interreg V-A, cherche à promouvoir l'innovation et la compétitivité dans la zone transfrontalière entre l'Espagne et la France. Le projet PIXIL donne un élan à la géothermie, offrant ainsi une opportunité précieuse à la région pour s'orienter vers la transition énergétique.

 

Le projet PIXIL (Pyrenees Imaging eXperience: an InternationaL network) favorise le développement de la géothermie sur tout le territoire transpyrénéen. La géothermie est une source d'énergie totalement naturelle, à impact environnemental réduit et sans émission de CO2. Cette ressource énergétique utilise un flux constant d'énergie thermique qui va du sous-sol vers la surface pour, à petite échelle, réduire les coûts associés au chauffage / climatisation des habitations ou des installations de toutes sortes ou, dans les grands projets, pour produire de l'énergie électrique. La géothermie fonctionne 24 heures sur 24 et fournit donc un excellent support pour d'autres sources d'énergie renouvelables qui présentent une plus grande variabilité, comme le photovoltaïque ou l'éolien. De plus, c'est une énergie d'origine locale, à la fois en raison de son utilisation à proximité du lieu où elle est obtenue, et par l’absence de dépendance vis-à-vis de technologies ou de matériaux étrangers.

 

Le projet PIXIL propose de créer un réseau de R&D transfrontalier axé sur le développement de technologies de prospection géophysique ou “imagerie” du sous-sol qui améliore la compétitivité sectorielle de la zone, valorise les ressources locales et renforce les compétences professionnelles au niveau transnational, avec des bénéfices significatifs pour la population locale. Les efforts scientifiques et technologiques sont axés sur l'amélioration de la caractérisation du sous-sol par des techniques géophysiques. Tout comme l'imagerie a eu un fort impact dans les domaines miniers et d'hydrocarbures dans le passé, ce projet vise à appliquer cette technologie à la géothermie. La population locale peut bénéficier, grâce à l'exploitation de la géothermie, d'un retour sur investissement favorable à moyen ou long terme et d'une énergie propre et renouvelable.

 

PIXIL fait participer et collaborer des professionnels appartenant à d'importants centres de développement technologique et de recherche tels que le Barcelona Supercomputing Center (BSC), le Basque Center for Applied Mathematics (BCAM), et l'Université de Barcelone (UB), côté espagnol, et RealTimeSeismic ( RTS), l'Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria) et le Pôle AVENIA, côté français. En plus de ces institutions, un grand groupe de collaborateurs qui représentent le tissu d’entreprises de la région participe au projet PIXIL ; leur tâche est d'évaluer les résultats obtenus, d’orienter les nouveaux développements et, à l'avenir, d’appliquer les avancées technologiques dans le cadre de leur offre de services, afin d’améliorer la compétitivité du secteur.


Ce projet innovant, dirigé par le chercheur Josep de la Puente, est coordonné depuis le Barcelona Supercomputing Center (BSC). Au cœur du projet se trouve l'idée qu '«une bonne caractérisation du sous-sol est un élément-clé pour obtenir des projets géothermiques plus fiables et économiques. Nous croyons fermement que grâce à la simulation et l'analyse des données géophysiques, nous pouvons donner une impulsion à l'industrie géothermique locale. PIXIL met l’accent sur la région, mais notre ambition est internationale », déclare de la Puente.


PIXIL est un projet cofinancé à 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) au travers de POCTEFA 2014-2020 (Programme INTERREG V-A Espagne-France-Andorre), dont l’objectif est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone transfrontalière Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières, à travers des stratégies communes en faveur d'un développement territorial durable.

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF